29 mars 2022 : Amanda Borschel-Danhttps://fr.timesofisrael.com/

Une structure chrétienne du 3e siècle et trois mosaïques avaient été découvertes dans la prison de Meggido entre 2004 et 2008 ; un site touristique pourrait être installé

Un projet visant à relancer un travail de fouilles dans l’église israélienne où se trouve la mosaïque la plus ancienne consacrée à Jésus qui ait été retrouvée jusqu’à présent est actuellement en cours.

En 2004, une inscription en grec disant « Au Seigneur Jésus-Christ » avait été trouvée à l’intérieur d’une structure datant du 3e siècle pendant des fouilles réalisées par l’Autorité israélienne des antiquités (AAI) en amont d’un plan d’expansion de la prison, dans le nord d’Israël.

Jeudi, le service israélien des prisons, le conseil régional de Megiddo et les personnels de l’Autorité israélienne des antiquités se sont rendus à la prison de Megiddo pour préparer son évacuation en amont de la reprise des fouilles archéologiques sur ce site chrétien de première importance, selon la page Facebook en hébreu de l’AII. Ces nouvelles excavations pourraient commencer en juin, selon la publication.

Entre 2004 et 2008, le docteur Yotam Tepper avait supervisé les fouilles réalisées dans la prison, préalablement au projet d’expansion. Aujourd’hui, au vu des découvertes archéologiques significatives qui ont été faites, des discussions portant sur une relocalisation de la prison toute entière sont en cours – avec, dans ce cas, la construction d’un site touristique qui permettrait aux visiteurs de découvrir les mosaïques sur le lieu d’origine.

« Cette structure serait le plus ancien lieu de culte chrétien du monde… et en fait, il raconte l’histoire du christianisme avant que ce dernier ne devienne seulement officiel, » précise l’Autorité des antiquités sur sa page Facebook.

Selon le site internet de l’Autorité, cette église chrétienne est située dans le village antique de Kfar Othnai, un village juif qui apparaît dans des textes contemporains. Les vestiges du camp Ferrata de la Légion romaine et une ville appelée Maximianopolis avaient été découverts à proximité de Kfar Othnai.

Trois inscriptions en grec auraient été trouvées pendant les fouilles qui avaient eu lieu entre 2004 et 2008, notamment une qui mentionnait un officier de l’armée qui avait aidé à faire paver le sol du lieu de culte et une autre dédiée à la mémoire de quatre femmes.

Déchiffrée par la docteure Leah Di Segni de l’Autorité des antiquités, la troisième inscription mentionne aussi une femme qui aurait consacré un autel « à la mémoire du Seigneur, Jésus Christ. » C’est la première mention de Jésus en tant que Dieu en Israël.

D’autres mosaïques décoratives ont été retrouvées au sol dans un large couloir rectangulaire, avec des modèles géométriques standards et un médaillon décoré d’un poisson.

Les fouilles de Tepper avaient aussi permis de découvrir la vie quotidienne dans les périodes romaine et byzantine, et elles avaient prouvé que des soldats de l’armée romaine voisine avaient été membres de cette communauté chrétienne antique.

C’est le commissaire du service des prisons israéliennes Hezi Markowitz qui a pris la tête de la visite de la prison Megiddo, aux côtés de son assistante, Thelma Tohar Cohen, de la cheffe du soutien logistique et vice-commissaire Amit Delal, et du directeur de l’AAI, Eli Eskosido, et de ses employés.

Le responsable du conseil régional de Megiddo, Itzik Kholovsky, assurera la promotion du projet.