15 novembre 2021 : www-acontecercristiano-net

Un groupe de 13 églises de l’État du Mizoram, en Inde, a demandé aux fidèles de s’abstenir de pratiquer le yoga , car il s’agit d’une pratique enracinée dans l’hindouisme .

« Les exercices de yoga peuvent soulager certaines maladies, mais les chrétiens ne peuvent pas les utiliser pour remplacer la guérison éternelle du Christ », a déclaré la révérende Lalarmliana Pachuau, chef du Mizoram Kohhran Hruaitute Committee (MKHC), qui représente les églises.

La question a été discutée lors d’une réunion convoquée par le comité, où Pachuau a averti que le yoga pourrait « diluer » les enseignements bibliques et être utilisé pour convertir les chrétiens à l’hindouisme.

« L’association considère le yoga comme une pratique qui va à l’encontre des enseignements et des croyances du christianisme « , a déclaré Pachuau au site Web The Hindu.

Le yoga est un concept qui fait référence aux disciplines physiques, mentales et spirituelles traditionnelles originaires de l’Inde. L’acte est associé aux pratiques de méditation du bouddhisme et de l’hindouisme .

Dans l’hindouisme, le concept fait référence à l’une des six écoles orthodoxes de la philosophie hindoue et à son objectif vers ce que cette école détermine comme ses pratiques.

Contrairement à la vision occidentale selon laquelle le yoga vise le bien-être physique d’une personne, la pratique en Inde se concentre sur le domaine spirituel . C’est plus que de l’exercice physique, comme l’explique Kamna Muddagouni, l’écrivain hindou de la vie quotidienne.

Elle précise que le yoga est « une philosophie à multiples facettes , un système de médecine et un mode de vie ». Les asanas (postures utilisées dans le yoga) ne sont qu’une partie des diverses pratiques, y compris « la médiation, l’abstention et la libération, qui sont considérées comme une école philosophique dans l’hindouisme « .

Diverses organisations chrétiennes ont promu la pratique du yoga dans le cadre des principes de leur foi. Le « Saint-Yoga », par exemple, prétend que la pratique peut devenir «  un culte expérimental , créé pour approfondir la connexion des gens avec le Christ ».

D’autre part, les « Praise Moves » reconnaissent que la pratique a des racines hindoues et refusent d’utiliser le terme de « yoga chrétien ». Au lieu de cela, ils pratiquent ce qu’ils appellent « l’alternative chrétienne au yoga ».

Colette : A suivre une étude sur le yoga avec divers articles, datant de 2019. En Inde ils ont compris que la pratique du yoga ne peut s’appeler chrétienne, ce que les chrétiens occidentaux eux n’ont pas compris puisqu’ils continuent à pratiquer.