28 Avril 2021 : Article vu sur chretiens.2000.com. Article de premierchristian.news

Depuis que certaines lois ont été votées dans des pays occidentaux, tous ceux qui disent le contraire sont devenus illégaux. Plusieurs prédicateurs de rue ont déjà arrêtés en Angleterre, la dernière fois, c’était un pasteur qui prêchait « Seul Jésus sauve » et cela a été considéré comme une offense envers les autres religions.

Cette fois, c’est un pasteur de 71 ans qui a été arrêté dans la capitale anglaise pour avoir évoqué la création de l’homme et de la femme par Dieu. Les personnes qui ont entendu son message l’ont dénoncé à la police de Londres, qui l’a menotté.

John Sherwood, fait partie de l’église Pilgrim Tabernacle et est descendu dans les rues de Londres ce vendredi 23 avril dernier pour annoncer le message de l’Évangile dans une initiative de moins en moins tolérée dans la capitale anglaise.

Il s’est arrêté devant l’entrée de la station de métro Uxbridge et a continué à prêcher. À un certain moment, les gens ont commencé à l’accuser d’homophobie, selon une note envoyée par la police sur le portail Premier Christian.

Un autre pasteur témoin de la scène, s’identifiant comme Jonathan Bragatto, a rapporté que tout a commencé parce que le prédicateur «a osé prêché que Dieu n’a créé que deux sexes, homme et femme».

Une vidéo publiée par un autre pasteur, Pooyan Mehrshahi, montre que Sherwood a protesté contre la police qui a procédé à son arrestation et l’a emmené menottes aux poignets.

« À 13 h 35 le vendredi 23 avril, des policiers en patrouille ont été avertis par un citoyen qu’un homme aurait fait des commentaires homophobes près de la station de métro Uxbridge », a déclaré un porte-parole de la police métropolitaine.

« La police s’est entretenue avec l’homme de 71 ans et il a ensuite été arrêté parce qu’il était soupçonné d’un crime en vertu de l’article 5 de la loi sur l’ordre public », a ajouté le communiqué.

La police a également déclaré que le pasteur avait été conduit au poste de police où il avait ensuite été libéré sans inculpation, mais un dossier avait été transmis au Crown Prosecution Service (une sorte de procureur britannique), ce qui signifie que d’autres mesures peuvent être prises plus tard.

Le pasteur qui a partagé la vidéo de la prison de Sherwood, Pooyan Mehrshahi, a utilisé sa page Facebook pour déplorer que le Royaume-Uni soit devenu

«une terre païenne qui a rejeté le Christ, dans ses médias, ses institutions éducatives, sa politique et toutes les autres sphères de la nation».

« La plupart des églises ont fait des compromis et sont dans l’apostasie. Les couleurs anti-chrétiennes et anti-liberté d’expression sont de plus en plus vues. Un pays qui a rejeté le Dieu vivant et vrai, a accepté toutes les religions païennes du New Age, l’athéisme, l’islam, la laïcité », a déclaré Mehrshahi.

L’arrestation du pasteur John Sherwood est survenue près de quatre ans après qu’un autre pasteur a été accusé d’islamophobie pour avoir prêché dans les rues de Londres que « Les gens doivent donner leur vie à Jésus-Christ ».

Cela a été considéré comme une offense envers l’islam, pour qui Jésus n’est pas le Fils de Dieu. Il est réduit à un rôle de prophète. Or La Bible annonce que celui qui nie Jésus comme Fils de Dieu, ne peut entrer au Paradis.