banniere feu presence

Vous êtes sur le site Le Feu De Ta Présence : Le yoga et le chrétien


LE YOGA et LE CHRETIEN

 

Cet article fait suite à une conversation avec une soeur qui nous disait que dans son ancienne église, le matin avant le culte on demandait aux membres de s'allonger, de fermer les yeux, de se relaxer etc... on leur disait que c'était du yoga chrétien.

Nous avons été stupéfaits d'apprendre que ces pratiques étaient entrées dans l'église. Comme tout chrétien nous pensions qu'il était clair pour tous que le yoga était une pratique d'idôles et de faux dieux qu'il fallait fuir..

 

Cet article à diverses sources dont celle de la trompette.net


L’origine du Yoga


Le yoga classique indien provient d’un texte attribué à Patanjali dont on connaît peu de chose. Il aurait vécu au Pendjab au IVe siècle avant notre ère. Ce texte est une collection de maximes écrites en sanscrit du nom de yoga-Sûtras (« aphorismes sur le yoga »). Ces courtes phrases sont difficilement compréhensibles ; elles sont mémorisées par l’étudiant, puis commentées par des spécialistes dans les ashrams. Patanjali enseignait le Râja-yoga (yoga royal). le terme yoga (litt. « joug », « attelage ») évoque la recherche de l’union entre le soi (atman) et l’Absolu (brahman).


Les principes du Yoga

 

Le yoga part de l’idée que tout est souffrance dont il faut être délivré. Cette douleur provient de la séparation d’avec l’essence (l’Absolu, le brahman) : l’ « âme » individuelle (atman) qui n’est pas différente de cet Absolu mais qui porte le poids des actes accomplis dans les existences antérieures (loi du karma) est amenée à s’incarner dans un corps vivant et souffre de cette condition déchue aspirant à retourner se fondre dans le principe universel dont elle est issue.


Une vision philosophique fondamentalement différente de celle du Christianisme


La philosophie et la pratique du yoga sont basées sur la croyance que l’homme et Dieu ne font qu’un. Elle enseigne à se concentrer sur soi-même plutôt que sur Dieu Seul et Unique. Le Yoga encourage ses participants à rechercher les réponses aux problèmes de la vie au sein de leur propre esprit et conscience au lieu de trouver les solutions dans la Parole de Dieu par l’intermédiaire de l’Esprit Saint comme c’est le cas dans le Christianisme.


La pratique du Yoga est incompatible avec la foi chrétienne


Beaucoup de ceux qui pratiquent le Yoga disent : « Il n’y a aucun mal à pratiquer ces exercices, il suffit de ne pas croire dans la philosophie qu’il y a derrière ». Toutefois les promoteurs du Yoga, du Reiki, etc. affirment très clairement que la philosophie et la pratique sont inséparables. Entrer dans une pratique régulière du Yoga amène plus ou moins consciemment à entrer dans une vision de l’homme où les énergies du cosmos vont pouvoir agir en lui et lui redonner un équilibre auquel il aspire. Le Yoga prétend fournir à l’homme une technique lui permettant de retrouver sa véritable nature par l’union au Brahman, sa souffrance sa souffrance provenant de sa séparation d’avec celui-ci.


Par contre le christianisme voit comme cause de sa souffrance la rupture de l’intimité de l’homme avec Dieu en raison du péché. Ainsi l’homme est séparé de Dieu et il a besoin de réconciliation. La réponse chrétienne est Jésus-Christ « L’agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde ». Grâce à la mort de Jésus sur la Croix, Dieu a réconcilié le monde avec lui-même et il appelle l’homme à recevoir gratuitement tous les bénéfices de son salut par la foi en Jésus-Christ seul. C’est pourquoi un Chrétien ne peut, en aucun cas, accepter la philosophie et la pratique du Yoga parce que le Christianisme et le Yoga ont des points de vue qui s’excluent mutuellement.

 

Contrairement au Yoga, le Christianisme voit la rédemption comme un cadeau gratuit qui peut seulement être reçu et ne jamais être gagné ou atteint par ses propres efforts ou œuvres. Jésus est le Chemin, La Vérité et la Vie et seule la Vérité peut nous rendre libres.


L’expression « Yoga chrétien » n’est-elle pas contradictoire ?

 

En orient, le Karma, l’enchaînement des vies, la réincarnation, est vécue comme une sorte de malédiction. Le yoga, par l’exercice de postures et la maîtrise du souffle, permet d’en sortir. Il fait parvenir à des états modifiés de conscience, et au « plongeon » dans l’énergie cosmique. Autrement dit, par une technique longuement mise en œuvre, on se fait « sauter » dans l’Un… C’est une sorte d’échappatoire à la force du poignet.

 

Rien à voir avec l’accueil de la miséricorde du Père obtenue par l’acte rédempteur de Jésus (sa mort sur la croix, sa résurrection, et le don de l’Esprit Saint), qui me fait entrer dans la vie éternelle dès maintenant et la promesse de la résurrection dans la gloire divine.

 

Aucun besoin de postures, ni de maîtrise du souffle, pour prier chrétiennement : il s’agit de laisser l’Esprit de Dieu nous entraîner à une communion de cœur avec Jésus et avec son Père. Rien à voir avec « faire le vide ». Ni avec l’ouverture des chakras ou la montée de la kundalini…

 

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. (1 Corinthiens 6:19-20)

 

Si donc quelqu'un introduit d'autres esprits dans le temple du Saint-Esprit, c'est à ses propres risques! Il faut comprendre une bonne fois pour toutes que derrière le Yoga il y a des dieux/démons/anges déchus

 

"Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine  tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde et non sur Christ" Colossiens 2:8

 

Nous devons d'abord comprendre que le yoga est enseigné dans toutes les sectes de l'hindouisme, où il est enseigné comme un moyen pour avoir le salut.

 

Il existe différents types de yoga, mais ce qu'ils ont tous en commun, (du moins c'est ce qu'ils croient) c'est qu'ils sont un moyen de gagner le salut. Il y a plusieurs pratiques au sein de Yoga. mais ne sont pas limitées à la méditation, la répétition du nom divin, aux exercices de respiration, aux exercices acrobatiques, en essayant de mettre son propre corps dans des postures difficiles. La méditation est au cœur de toutes les formes de yoga. La méditation aide les praticiens à être en mesure de trouver la libération du cycle sans fin de la naissance, la mort et la renaissance.

 

Jésus est le seul chemin pour recevoir le salut.  Le salut ne se trouve dans un autre système, ou pratique religieuse.Jésus nous a dit qu'il est le seul chemin vers le Père dans Jean 14:6: "Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père que par moi.Actes 4:12: «Il n'ya de salut en aucun autre, car il n'y a pas d'autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devions être sauvés."

 

Nous ne sommes pas sauvés par nos propres oeuvres, mais par grâce par la foi en Jésus-Christ notre Sauveur.

 

Ephésiens 2:8-10: "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés par la foi, et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu, non pas en raison de nos oeuvres, de sorte que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Christ Jésus pour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions.

 

Une partie d'un article lu sur le site "lavie" :

Pour se conformer à une certaine "logique chrétienne", Amy Russell, diplômée en théologie et professeur de yoga certifiée (USA), se sert des techniques développées par son mentor, le Père Thomas Ryan, ancien curé de Saint-Paul–l’Apôtre et figure de proue du yoga chrétien. D’abord, les séances se déroulent sur fond de musique sacrée. Ensuite, les mantras hindous sont remplacés par des prières chrétiennes. Les étudiants pratiquent devant des symboles de la chrétienté : l’autel d’une l’Eglise, une statue du Christ en Croix ou encore une icone de Saint-François d’Assise. Et lors du difficile exercice de la méditation, dont le but est de calmer et canaliser le flot de ses pensées, ils sont invités à choisir un mot ou un nom issu des Ecritures, et à le répéter mentalement au rythme de leur respiration : par exemple, "Maranatha", qui signifie "Viens Seigneur" en araméen.

 

Nous, les chrétiens devont être différents du monde. Nous ne sommes pas appelés à faire les choses de la même façon que le monde.

 

Romains 12:1-2: "Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Et ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

 

En tant que chrétiens nous ne devons pas être conformes à ce monde. Nous devons être différents et mis à part du monde. Lorsque nous essayons d'utiliser les méthodes du monde pour aller à Dieu, alors nous sommes dans la désobéissance directe à Dieu.

En tant que chrétiens, nous devons seulement méditer sur Dieu et Sa Parole. Nous ne devons nous concentrer sur nous-mêmes ou chercher à vider notre esprit. La Bible ne nous donne jamais une prescription pour libérer notre esprit. La prescription que la Bible nous donne est de méditer sur Dieu et Sa Parole.

 

Partie d'un article lu sur : rustyjames.canalblog - A lire en entier

Les huit étapes du yoga sont les suivantes : yamas, niyamas, asanas, pranayama, pratyahara, dharana, dhyana et samadhi.

- Les yamas et les niyamas ne sont et ne font pas grand chose.

- Les asanas sont les postures méditatives.

- Pranayama est le contrôle du souffle.

- Pratyahara est le retrait des sens, qui est l’étape à laquelle un adepte apprend à contrôler les «tentacules» de la conscience que l’on appelle indriyas en Sanskrit.

- Dharana est la discipline de concentration.

- Dhyana est la discipline de la méditation qui mène au samadhi.

- Samadhi est une conscience de pur détachement du monde dans lequel l’âme demeure dans son essence seule, et dans laquelle le yogi découvre sa véritable identité quand l’esprit transcendé, il perçoit l’unité fondamentale de l’existence.

- Ensuite, le yogi obtient le Nirvana, qui est un fusionnement stable avec la conscience de dieu. Le terme « Nirvana » signifie « combustion complète », à savoir l’effacement de l’individualité dans la fusion avec dieu ; un homme qui, après s’être élargi et dissous en lui, se sent etre dieu.

Comment peut-on encore parler de yoga chrétien ? Comment un chrétien peut-il encore pratiquer du yoga ?

 

Un petit témoignage sur la pratique du yoga par un chrétien

Phill - Témoignage

 

Commentaires personnels

Dans ce témoignage, Phill parle de la sortie du corps. J'ai expérimenté (moi qui vous écris) la sortie "astrale", l'esprit qui sort du corps, pas dans la yoga mais dans l'hypnose et le spiritisme (occultisme). Donc le danger est le même pour ces 2 pratiques, je puis vous assurer que vous aurez besoin d'être déliés voir délivrés après cela.

Toutes pratiques qui prétend nous aider à nous approcher de Dieu ou de chercher les mystères de Dieu (comme dans la kabbale) en dehors de la présence de l'Esprit Saint, en dehors de la révélation de Jésus Christ, en dehors de la vérité, de la sanctification, de l'obéïssance à la Parole, vous amènent à entrer dans les profondeurs de satan avec toutes les conséquences et les démons qui les accompagnent. Et vous pouvez être assurés que vous aurez un jour besoin de délivrance, vous qui pratiquez ces choses, votre famille avec, enfants compris. Alors attention, repentez-vous et parlez-en à des frères et soeurs qui comprendront et vous aideront.

Nul ne peut servir deux maîtres.

 

Voici une vidéo intéressante à regarder sur le yoga à la lumière de l'évangile.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=379&v=0yBcMUaURIo


Retour sur Informations

 

Formulaire de Contact
Liens utiles
Qui sommes-nous ?