banniere feu presence

Vous êtes sur le site Le Feu De Ta Présence : La fédération protestante de France et les lois iniques

François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France (FPF). (photo : capture d'écran/Dailymotion)


Le président de la FPF demande aux catholiques et évangéliques d'accepter l'IVG et le mariage gay

 

Publié le 9 Mars 2019 par le site La Lumière du Monde

Dans son livre-enquête Les chrétiens face aux migrants, aux éditions Taillandiers, publié la semaine dernière, Pierre Jova, journaliste de l’hebdomadaire catholique Pèlerin donne la parole aux migrants et à ceux qui les accueillent. Il s’est notamment entretenu avec François Clavairoly, président de la Fédération Protestante de France (FPF) qui a eu des mots très durs envers les évangéliques et les catholiques.

« Cette volonté d'évangéliser les migrants venus de pays islamiques est une considérable divergence entre les protestants évangéliques et luthéro-réformés», écrit Pierre Jova aux pages 216 et 217 avant de poursuivre ainsi : « Le placide François Clavairoly s'emporte lorsque nous évoquons ce sujet. Pour lui, ce serait un abus de faiblesse : "Ce n'est pas dans ce moment de vulnérabilité qu'il faut leur retirer leur religion, leur culture, leur mémoire !" Le théologien calviniste y voit aussi une justification par les œuvres, reproche fondateur de la Réforme. "Est-ce que le Bon Samaritain a évangélisé le blessé au bord de la route ? Est-ce qu'un médecin dirait à ses patients qu'il les soigne au nom du Christ ? Pourquoi marquer l'accueil du sceau évangélique, qui ressemblerait à une justification, non par la foi mais par les œuvres ?

Interrogé sur le fait qu'un certain nombre d'évangéliques et de catholiques se soucient de l'intégration de ces migrants musulmans dans la société française, le président de la FPF laisse échapper cette saillie cruelle : "Que les évangéliques et les catholiques s'intègrent d'abord à la République en acceptant l'IVG et le mariage pour tous !"». Des propos qui risquent de faire réagir parmi les membres évangéliques de la FPF, qui compte notamment la Fédération des Eglises évangéliques baptistes de France, la Mission évangélique tzigane de France, la Communion des Eglises de l’espace francophone, l’Union des Eglises évangéliques libre ou encore l’Union des Eglises évangéliques arméniennes de France.

 

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel du site La Lumière du Monde

 

 

Commentaires : Le monde protestant est-il choqué de ses paroles " Que les évangéliques et les catholiques s'intègrent d'abord à la république en acceptant l'IVG et le mariage pour tous !". Même si ce monsieur s'est excusé de ces propos, car paraît-il sorti de leur contexte, il n'en est pas moins vrai qu'il les a dits. Et cela n'enlève rien à des propos qu'ils jugent justes et qui oeuvrent à faire entrer un peu plus l'apostasie dans l'Eglise.

 

 

USA :des "pasteures" vont bénir un centre d'avortement Publié le 8 Novembre 2018

 

 

Ces femmes ont le culot d'affirmer que cette décision est biblique... (photo : medias-presse.info) Susan K. Smith, ex-"pasteure" (terme et position qui d'ailleurs ne s'appliquent pas au féminin  dans la Bible) de l’Église Unie du Christ, l’une des multiples sectes protestantes, a déclaré que l’avortement était une «décision pieuse».

Comme LifeNews l’a signalé cette semaine, dans la soirée du 9 novembre prochain, la soi-disant Coalition religieuse “pro-choix” se prépare à «bénir» le centre d’avortement d’un planning familial de Planned Parenthood. Qui dirige “l’événement” ? Susan K. Smith, ex-pasteur de l’Église Unie du Christ.

«J’ai été pasteur de l’Église adventiste unie du Christ à Columbus, dans l’Ohio pendant 22 ans, mais j’ai maintenant lancé Crazy Faith Ministries, un organisme à but non lucratif, dédié au travail sur les questions de justice sociale.”, déclare-t-elle.

L’annonce de cette soirée est tout simplement hallucinante et sacrilège :

Au cours de la bénédiction de la clinique, les participants se réuniront avec les chefs religieux locaux et des invités pour demander la bénédiction de Dieu sur le centre chirurgical East Columbus Surgical de Planned Parenthood of Greater Ohio, les prestataires et le personnel de l’avortement, ainsi que tous ceux qui passent par le centre.

Pour célébrer la conscience et prendre des décisions morales, cet événement inclura des bénédictions interconfessionnelles, des prières et des témoignages sur la manière de recevoir et de fournir des soins d’avortement. Cette bénédiction dispensée dans les cliniques offrira aux voix de foi progressistes un espace leur permettant de parler avec audace en faveur de soins de santé complets en matière de reproduction, en particulier de l’avortement.

Dans l’annonce de cette soirée, Susan K. Smith a le culot d’affirmer que l’abandon d’un bébé est une décision biblique.

«Les avocats anti-avortement n’ont pas le monopole de la foi ou de Dieu. Beaucoup de leaders religieux et de croyants estiment qu’avoir accès à l’avortement et l’avoir fait est une décision bonne et pieuse », écrit-elle.

Shaun Carney de la campagne de prière pro-vie 40 Days for Life a condamné cette affirmation :

«Chaque avortement – à chaque étape – est barbare et ne peut jamais être justifié. C’est pourquoi ceux qui défendent l’avortement font appel à tout pour le justifier… y compris Dieu »

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel du site La Lumière du Monde

 

Commentaires : Ou va se nicher l'apostasie et le péché ? Un enfant est un don de Dieu, une vie à respecter créée à l'image de Dieu. Que se soit le président de la fédération protestante de France ou ces femmes les propos sont les mêmes. Ce que je ne comprends pas c'est que des assemblées, des églises qui sont en total désaccord avec cette fédération, puissent encore en être membre !!!!

 

Retour sur Informations

 

Formulaire de Contact
Liens utiles
Qui sommes-nous ?