banniere feu presence

Vous êtes sur le site Le Feu De Ta Présence : Le combat spirituel : guerre dans le ciel

 

Guerre dans le ciel (1ère partie)

Patrick Ruault - 18/11/2020


Avant de donner des Paroles de Dieu reçues pour l'Amérique et ses conséquences sur les nations, je voudrais apporter quelques notions sur le combat spirituel.

Il y a différentes hiérarchies qui composent les armées célestes, que ce soit l'armée des anges de Dieu ou les anges déchus.Toutes ont été crées par Dieu ; qui nous a aussi donné des autorités sur terre, morales et spirituelles.


 

Col 1/16 : parce que en lui ont été créées toutes choses, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, ou les dominations, ou les principautés, ou les puissances ; toutes choses ont été créées par lui et pour lui ;

Rom 1/13 :Or je ne veux pas que vous ignoriez, frères, que j’ai souvent formé le projet d’aller chez vous (et j’en ai été empêché jusqu’ici), afin de recueillir quelque fruit parmi vous aussi, comme parmi les autres gentils.

En tant que croyant nous sommes appelés à être des soldats qui combattons, dans l'intercession, les manœuvre des armées spirituelles des ténèbres qui nous font la guerre afin de nous soumettre, et nous vaincre nous croyants en Jésus, comme le sont encore les hommes de ce monde.

Le but de ce message est de faire comprendre certains principes spirituels, afin que ceux qui n'ont pas assez de connaissance dans ce domaine puissent intercéder avec plus d'efficacité, car le combat spirituel est une intercession très ardente.


Le principale problème dans l'Eglise de ces derniers temps est l'insoumission et la rébellion, c'est pour cela que nous ne sommes pratiquement plus un peuple de victoire, mais un peuple qui vit dans la défaite faute de soumission, et de connaissance :


Osée 4/6 : Mon peuple périt, faute de connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai.......


Nous avons un Dieu d'ordre, IL a tout créer en hiérarchisant la création céleste comme la création terrestre et nous retrouvons cela depuis le début du le livre de la Genèse au livre de la révélation : Revoir Col 1/16 cité ci-dessus.


L'ordre que Dieu a instauré dans les nations, est de plus en plus bafoué avec tout ce que nous pouvons voir de révoltes, revendications en tout genre.

 

Malheureusement tout cela s'est répercuté dans l'Eglise par nos insoumissions à l'ordre établi par Dieu, l'Eglise est dans une défaite quasi complète pour pouvoir marcher en ordre de bataille !

 

L'Eglise quand elle combat, ne cherche pas a affronter l'ennemi selon les ordres qui sortent de la bouche de l'Eternel des armées, mais selon son propre coeur !


Si nous ne marchons pas dans l'ordre de l'Eternel, nous sommes une armée en déroute, nous pouvons dire que nous sommes soumis uniquement à Jésus-Christ, nous nous trompons nous mêmes et entraînons avec nous dans cette décadence les plus faibles.

 

Le royaume de Dieu est structuré, hiérarchisé, il est le royaume parfait, composé de disciples obéissants, soumis au Roi et à tous ceux que Dieu nous a donnés en les établissant sur l'Eglise.

Les ministères, les anciens, les croyants matures sont les officiers de l'armée de l'Eternel, dans les combats spirituels ce sont eux qui ont l'autorité contre le principautés des ténèbres.

L'armée encadrée de chrétiens matures dans les combats, et avançant selon les directives de l'Esprit verra l'armée céleste de Dieu faire reculer les armées des ténèbres et les vaincre.

 

Tant que Moïse tient le bâton d'autorité levé dans la bataille, Josué et les combattants d'Israël ont la victoire sur Amalek. Mais quand l'autorité baissent les bras, le peuple avec Josué perd contre Amalek qui les taille en pièce :


Exode 17/9 : Et Moïse dit à Josué : Choisis des hommes, avance et combats contre Amalek. Pour moi, je me tiendrai demain au sommet de la colline, le bâton de Dieu en ma main.
10 Et Josué fit comme Moïse le lui avait dit : il combattit contre Amalek. Or Moïse, Aaron et Hur ( Ministères et anciens) étaient montés au sommet de la colline.
11 Et il arriva que, lorsque Moïse tenait la main levée, Israël avait le dessus, et lorsqu’il laissait tomber sa main, Amalek avait le dessus.
12 Et les mains de Moïse s’étant fatiguées, ils prirent une pierre qu’ils mirent sous lui et sur laquelle il s’assit, et Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; ainsi ses mains furent fermes jusqu’au coucher du soleil,
13 et Josué défit Amalek et son peuple à la pointe de l’épée.
14 Et l’Eternel dit à Moïse : Ecris ceci dans le livre pour que le souvenir s’en perpétue et déclare à Josué que j’effacerai entièrement la mémoire d’Amalek de dessous les cieux.
15 Et Moïse construisit un autel qu’il appela Jéhova-Nissi,
16 et il dit : Puisqu’on a levé la main contre le trône de l’Eternel, l’Eternel est en guerre contre Amalek d’âge en âge.

 

Ce passage de l'Ecriture a pour but de nous révéler que même lorsque nous sommes sortit de l'esclavage et que nous marchons dans les voies de Dieu pour entrer dans les promesses, l'ennemi se manifestera physiquement en nous attaquant par surprise ou en nous intimidant comme Goliath ou Rabschaké :


1 Samuel 17/4 : Et il sortit des rangs des Philistins un champion nommé Goliath, de Gath ; sa taille était de six coudées et un empan. (environ 3m)
Il avait sur la tête un casque d’airain, et il était revêtu d’une cuirasse à écailles, et le poids de la cuirasse était de cinq mille sicles d’airain. (57 kg)
6 Il avait des jambières d’airain et entre les épaules un javelot d’airain.
7 Le bois de sa lance était comme une ensouple de tisserand, et la pointe de sa lance pesait six cents sicles de fer, (environ 7kg) et celui qui portait le bouclier marchait devant lui.
8 Et il s’arrêta et cria aux troupes rangées d’Israël : Pourquoi êtes-vous sortis pour vous ranger en bataille ? Ne suis-je pas le Philistin, et n’êtes-vous pas serviteurs de Saül ? Choisissez parmi vous un homme qui descende contre moi !
9 S’il a le dessus en se battant avec moi et qu’il me frappe, nous vous serons assujettis. Mais si moi j’ai le dessus et que je le frappe, vous nous serez assujettis et vous nous servirez.
Et le Philistin dit : Je défie aujourd’hui les troupes rangées d’Israël ! Donnez-moi un homme, et nous nous battrons ensemble !
11 Et Saül et tout Israël entendirent ces paroles du Philistin, et ils furent effrayés et saisis d’une grande crainte.

16 Le Philistin s’avançait, matin et soir, et il se présenta pendant quarante jours

 


2 Rois 18/30 : Et qu’Ezéchias ne vous engage point à vous confier en l’Eternel, en vous disant :L’Eternel certainement nous délivrera, et cette ville ne sera pas livrée aux mains du roi d’Assyrie !
31 N’écoutez point Ezéchias, car ainsi a dit le roi d’Assyrie : Faites la paix avec moi et venez vous rendre à moi, et chacun de vous mangera de sa vigne et de son figuier et boira l’eau de sa citerne,

2 Rois 19/1 :Lorsque le roi Ezéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac et se rendit à la maison de l’Eternel.
2 Et il envoya Eliakim, préfet du palais, Sebna, le secrétaire, et les Anciens des prêtres, couverts de sacs, vers Esaïe le prophète, fils d’Amots.
3 Et ils lui dirent : Ainsi a dit Ezéchias : Ce jour est un jour d’angoisse, de châtiment et d’opprobre ; car l’enfant est prêt à sortir du sein, mais la force manque pour enfanter.
4 Peut-être l’Eternel ton Dieu entendra-t-il toutes les paroles de Rabsaké, que le roi d’Assyrie, son maître, a envoyé pour outrager le Dieu vivant, et l’Eternel, ton Dieu, punira-t-il les paroles qu’il a entendues, et tu offriras une prière pour le reste du peuple qui subsiste encore.

 

Mais ces passages nous montrent que la bataille terrestre ne peut être gagnée sans un combat spirituel d'une autorité de Dieu contre d'autres autorités telles que les principautés, les dominations, les pouvoirs sur terre et dans les lieux célestes, attention je ne parle pas ici des simples esprits méchants qui eux peuvent être chassés par tous disciples !

Ephésiens 6/12 : parce que ce n’est pas contre le sang et la chair (Ce que nous voyons de nos yeux physiques)que nous avons à combattre ; mais c’est contre les principautés, contre les puissances, contre les dominateurs de ces ténèbres, contre les esprits méchants, dans les lieux célestes.

Une autre version dit : 12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.


Si toutes ces principautés, dominations, pouvoir des ténèbres sont toutes des esprits méchants, la manière de les affronter n'est pas la même selon leur hiérarchie !

En effet,il a été donné à chaque chrétien de pouvoir chasser des démons sur des personnes individuellement par l'autorité du nom de Jésus-Christ.


En revanche il n'en est pas de même face à des principautés, dominations, pouvoirs dans les lieux célestes qui eux influent sur les nations et leur rois, pour lutter contre celle-ci hormis le Nom de Jésus-Christ, il faut aussi être un chrétien mature oint du Saint-Esprit, car il s'agit d'une confrontation spirituelle d'autorité à autorité, et c'est aussi ici que l'on peut reconnaître de nouveau ceux qui servent Dieu selon l'Esprit:


Malachie 3/18 : Et vous verrez de nouveau la différence entre le juste et le méchant, entre qui sert Dieu et qui ne le sert pas.

 

Nous retrouvons ce modèle d'autorité dans toute l'Ecriture !


Les ministères oints selon Dieu, n'obtiennent pas leur autorité selon le nombre de diplômes obtenus dans des écoles et facultés de théologie quelconques, bien que l'instruction ne soit pas mauvaise en soit s'il elle ne prend pas la place de l'Esprit  Dieu pourra l'utiliser !

 

La véritable autorité spirituelle s'acquiert seulement par la maturité spirituelle d'une personne appelée de Dieu et éprouvé par l'Esprit !

Sachant que tous nous sommes appelés à entrer dans le service, car Jésus-Christ a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père (Révélation 1,6).


Ce n'est pas parce nous ne sommes pas un officier de l'armée que nous ne sommes pas soldat !

 

Quand Moïse bataillait contre les puissances célestes qui utilisaient Amalek contre Israël, Josué et les troupes combattait aussi !

Moïse n'aurait pas réussi lui seul à remporter la victoire céleste et terrestre, sans Aaron et Hur, tout comme Josué et les troupes terrestre ne pouvaient pas obtenir la victoire sans l'autorité de Moïse.

 

Dans le combat spirituel sans autorité, Satan va nous attaquer et nous essuierons une défaite, en nous décourageant, en nous faisant perdre le moral, en nous isolant de la communion fraternelle, en nous tentant fortement dans le péché, réussissant parfois à nous faire tomber, le démon va vous battre et vous blesser, un peu comme les fils de sceva ! (Actes des apôtres 19,13-17)

Le degré de maturité des chrétiens se jauge facilement dans les combats spirituels, en sorte que plus nous auront grandi spirituellement, plus nous serons aptes a combattre l'ennemi avec succès.

 

Quand nous sommes au contact du monde spirituel, nous subissons une forte pression qui épuisent.

 

Pour exemple : à Gethsémanée la pression spirituelle dans laquelle le maître combattait était tellement forte que les disciples tombaient dans le sommeil, et suite à ce combat qui se déroulait entre les ténèbres et Jésus-Christ, tous s'enfuirent, et Pierre ira jusqu'à trahir le Maître :

 

Mat 26/37 : Et ayant pris avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à être attristé et dans l’angoisse.
38 Alors il leur dit : Mon âme est triste jusqu’à la mort, demeurez ici et veillez avec moi.
39 Et étant allé un peu plus avant, il se prosterna, priant et disant : Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Toutefois, non pas comme je veux, mais comme tu veux.
40 Et il vient vers les disciples et les trouve endormis ; et il dit à Pierre : Ainsi, vous n’avez pas pu veiller une heure avec moi !
41 Veillez et priez, afin que vous n’entriez pas en tentation ; l’esprit est prompt, mais la chair est faible.
42 Il s’en alla encore pour la seconde fois, et pria, disant : Mon Père, s’il n’est pas possible que cette coupe passe sans que je la boive, que ta volonté soit faite !
43 Et étant revenu, il les trouva encore endormis ; car leurs yeux étaient appesantis.

Cette pression se produit aussi lors de l'apparition de l'Ange Eternel, avec des autorités par exemple avec Daniel, Paul et Jean :

 

Daniel 10/7 : Et moi, Daniel, je vis seul l’apparition, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point ; mais une grande frayeur tomba sur eux, et ils coururent se cacher.
8 Et moi, je demeurai seul, et je vis cette grande apparition, et il ne me resta plus de force. Je changeai de visage, jusqu’à être tout défait, et je ne conservai aucune force.
9 Et j’entendis le son de ses paroles, et en entendant le son de ses paroles, je tombai assoupi sur ma faceou frappé d'étourdissement , la face contre terre.

Actes 9/3 - 4 : Or, comme il était en chemin, il arriva qu’il approchait de Damas et tout à coup resplendit autour de lui une lumière venant du ciel ;
et étant tombé à terre, il entendit une voix lui disant : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ?

Révélations 1/17 : Et quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Et il posa sa main droite sur moi, en disant : Ne crains point ; je suis le premier et le dernier,


Pierre nous rappelle que nous ne devons pas être des ignorants à ce sujet, car le diable attendra toujours un moment favorable pour essayer de nous dévorer :


1 Pierre 5/8 : Soyez sobres, veillez ; votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour de vous, cherchant à dévorer quelqu’un.

Et ce n'est pas parce que nous avons reçu une prophétie que les choses vont toujours ce réalisés, car il y a aussi un temps de préparation et d'intercession qui éprouvera notre patience au fil des ans !


Car effectivement, si nous ne nous battons pas pour la réalisation des promesses, celles-ci peuvent ne pas se réaliser !

Ex: Israël fut appelé pour entrer dans le pays de la promesse, mais il s'en est fallu de peu que Dieu ne l'extermine dans le désert à cause de sa désobéissance, mais Moïse a intercédé auprès de Dieu.

 

Il y a quelqus temps, j'avais demandé à une personne d'intercéder avec nous, alors que je l'a rappelais pour continuer le combat, elle me dit que puisque qu'elle avait déjà priée elle était sûre de la victoire, mais comme le temps était court pour l'exaucement, cela ne c'est pas accomplit !


L'enseignement à comprendre dans un combat spirituel, est que nous ne pouvons pas nous relâcher, comme Moïse ne baissons pas les bras, soutenons l'autorité ou faisons nous soutenir en tant qu'autorité, ce qui est le plus dur de nos jours car la foi a pratiquement disparu dans l'Eglise.

 

Dans l'exemple de Moïse je pourrais presque dire que ce combat était plus facile que pour nous aujourd'hui !

 

Parce que le peuple qui était avec Moïse voyait physiquement de leur yeux l'ennemi et le déroulement de la bataille !

 

Ce n'est pas aussi facile pour nous aujourd'hui, le discernement des esprits nous fait souvent défaut, l'oreille de notre entendement n'est pas ouverte, et nos yeux spirituels ont besoin d'un collyre afin qu'ils soient ouverts et que nous voyons (Apocalypse 3,18) comme le serviteur d'Elisée 



2 Rois 6/15 : Et le lendemain, matin, le serviteur de l’homme de Dieu se leva et sortit, et voici une troupe entourait la ville avec de la cavalerie et des chars ; et le garçon d’Elisée lui dit ; Hélas, mon seigneur, comment ferons-nous ?
16 Et Elisée dit : Ne crains pas : ceux qui sont avec nous sont plus nombreux que ceux qui sont avec eux.
17 Et Elisée pria en disant : Eternel, je te prie, ouvre ses yeux et qu’il voie ! Et l’Eternel ouvrit les yeux du garçon, et il vit ; et voici, la montagne était pleine de chevaux et de chariots de feu tout autour d’Elisée.
18 Et comme [les Syriens] descendaient vers lui, Elisée pria l’Eternel et dit : Frappe, je te prie, cette nation d’aveuglement. Et il les frappa d’aveuglement selon la parole d’Elisée.


Nous voyons ici que le prophète Elisée, voit les armées célestes et n'est absolument pas inquiet de la multitude que l'ennemi lui envoie physiquement, il prie Dieu pour que son serviteur voit aussi les chars de l'Eternel et soit rassuré.

 

Elisée ancien disciple d’Élie est passé maître dans la discipline de la guerre spirituelle, ses yeux spirituels sont exercés a voir les armées d'anges qui l'entourent et qui attendent son intercession auprès de l'Eternel pour mettre en déroute l'armée ennemie.

 

Entrer dans la guerre spirituelle demande de la constance, de la persévérance, une stratégie commune dans l'unité entre combattants jusqu'à ce que la victoire soit remportée !

 

Autant l'unité de l'Esprit mène à la victoire, que la division conduit à la défaite.

 

C'est ce que je révélais à la personne dont je vous parlais tout à l'heure ; le combat spirituel n'est pas seulement croire que l'on est exaucé, mais c'est combattre jusqu'à la réalisation de la victoire :par exemple : Pour la prise de Jéricho par le peuple d'Israël ; après de nombreuses journées de démonstration au hommes et aux ennemies spirituels, jusqu'à ce que la muraille tombe, que notre ennemi qui parade et nous intimide tombe !

 

Après une victoire spirituelle il faut continuer d'être vigilant et prier régulièrement pour le sujet, afin qu'Amalek ne revienne pas par surprise, suite au relâchement, et de péché au milieu de nous comme Israël après la prise de Jéricho, qui tombât dans la défaite après la tentative de la prise de la petite ville d'Aï !

 

Voici ce qui ce passe dans les lieux célestes lorsque nous combattons dans l'intercession et que le Seigneur nous fait grâce d'entendre et de voir ce qui ce passe ; Il nous est arrivé lors d'un combat spirituel de plusieurs semaines d'entendre et voir le combat entre l'armée de Dieu et l'armée de Satan.

 

A la fin de ce combat le Seigneur nous révéla que l'ennemi avait été repoussé, mais que si nous nous relâchions dans la prière, ce serait les anges de Dieu qui seraient à leur tour repoussés et Satan et son armée reprendrait ses positions, voir de plus grande en raison de nos prières !

 

Tant que nous intercédons, nous supportons les anges de Dieu dans la guerre contre ces ténèbres qui ne veulent pas que se réalise les plans de Dieu.

 

Nous pouvons comprendre cela dans le livre de Daniel, qui avait jeûner, c'était humilié pour lui-même, pour ses pères, pour son peuple, il intercédait jusqu'à la victoire:


Daniel 10/1 : La troisième année de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, qui avait été nommé Beltsatsar, et cette parole est véritable, et ce sera une grande guerre. Et il comprit la parole et il eut l’intelligence de la vision.
2 En ces jours-là moi, Daniel, je fus dans le deuil pendant trois semaines entières.
3 Je ne mangeai point de pain délicat ; ni viande, ni vin n’entrèrent dans ma bouche, et je ne m’oignis point jusqu’à ce que les trois semaines fussent accomplies.

 

Imaginez si Daniel au bout d'une semaine avait dit « Bon maintenant j'ai combattu toute la semaine si c'est la volonté de Dieu, je serais exaucé, je retourne à mes occupations habituelle ! »

 

Eh bien, l'Ange Eternel ne serait pas apparu à Daniel pour lui dire que sa prière avait été exaucée, et la principauté des ténèbres sur la Perse aurait continuée a retenir l'exaucement de Dieu pour un temps encore envers le peuple d'Israël, par ce que Daniel aurait échoué dans sa mission !


Daniel 10/11 : Puis, il me dit : Daniel, homme favorisé, comprends les paroles que je te dis et tiens-toi debout ; car j’ai été maintenant envoyé vers toi. Et quand il m’eut dit ces paroles, je me tins debout tout tremblant.
12 Et il me dit : Ne crains point, Daniel ; car dès le premier jour où tu as pris à coeur de comprendre et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été exaucées ; et moi, je suis venu à cause de ces paroles.
13 Et le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt-et-un jours, et voici Micaël, un des premiers chefs, est venu à mon secours, et moi je suis resté seul auprès des rois de Perse.

20 Il me dit : Sais-tu pourquoi je suis venu vers toi ? Et maintenant je retourne combattre avec le chef de la Perse, et au moment où je m’en irai, voilà le chef de Javan qui viendra.



L'ange Eternel combat le chef du royaume de Perse qui est la principauté des ténèbres, afin que les rois de Perse soient favorables envers le peuple d'Israël pour qu'il soit restaurer sur sa terre.


L'Eglise ne voit plus l'invisible, elle regarde à l'apparence, au prestige, à son confort personnel, ses demeures lambrissées, uniquement à son intérêt personnel, et avec les yeux de son coeur.

 

L'Eglise est une armée spirituelle qui a déposée les armes, les principautés la retiennent captive, en lui laissant une certaine liberté matériel et le droit de se réunir sans faire trop de bruit.

Bon eh bien cela est en cours de changement, l'ennemi se sert d'une pandémie et du terrorisme bientôt pour empêchée empêcher l'Eglise de se réunir !

 

L'Eglise de France, n'a pas su écouter Dieu aux élections de 2017, n'écoutant que son intérêt elle n'a pas combattu l'ennemi, mais c'est combattu elle même pour des candidats qui satisferaient, selon eux, les désirs de leur convoitises, nous en voyons le résultat aujourd'hui !

 

L'Eglise ne se souvient pas de la parole de Paul :

2 Tim 2/4 : Nul qui va à la guerre ne s’embarrasse des affaires de la vie ; et cela afin de plaire à celui qui l’a enrôlé ;


L'ennemi a si bien réussit avec nous qu'il a un projet plus grand pour finaliser son empire mondial.

 

L'AMERIQUE !

 

La suite sur le combat et la prière pour l' Amérique sera apportée d'ici quelques jours avec des prophéties, visions, reçues de France et des USA, sur l'importance de combatre et de prier pour le résultat des élections.

 

Retour sur Etudes, Enseignements

 

 

 

Formulaire de Contact
Liens utiles
Qui sommes-nous ?
 

Site de l'Association La Moisson hébergé par OVH