banniere feu presence

Vous êtes sur le site Le Feu De Ta Présence : Mon âme discipline-toi !

Mon âme discipline toi ! Article du 9 avril 2019 de chrétiens2000.com

 

Vous-est-il déjà arrivé de n'avoir ni envie de prier, ni de vous confier à Dieu et encore moins envie de le louer ?!

 

  • Ce qui est normal : cela arrive à tous les chrétiens

  • Ce qui n'est pas normal : ne rien faire pour en sortir

 

La Bible nous commande de prier en tout temps et de louer Dieu continuellement. Nous devons être reconnaissants même lorsque les circonstances ne nous sont pas favorables.

Alors qu'ils étaient maltraités en prison, Paul et Silas ont choisi d'être reconnaissants envers Dieu, et les murs de la prison ont tremblé.

 

Actes 16:25-26 Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.

 

David pour sa part avait choisi de commander à son âme, de louer Dieu. Cela sous-entend une bataille puisque, son âme ne le faisait pas spontanément à ce moment-là. Il utilise l'impératif, l'autorité contre lui-même  :

 

Psaumes 103:1 : Mon âme, bénis l'Éternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom !

 

Psaumes 103:2 : Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits !

 

 

Il arrive que dans la souffrance, nous oubliions les bienfaits de Dieu pour nous focaliser uniquement sur ce qui va mal dans notre vie. L'envie de chanter à Dieu est la dernière des choses à laquelle on penserait peut-être. Pourtant, le bon chemin est illustré dans la Parole. David avait pris position, il commandait avec autorité à son âme :

 

Mon âme tu dois adorer !

Mon âme tu dois bénir !

Mon âme tu ne dois oublier rien de ce que Dieu a fait pour toi jusques là !

Mon âme tu dois louer l’Éternel !

 

La petite voix qui lui demande de faire cela, vient de son esprit. Pour rappel, un bref retour sur la différence entre l'âme et l'esprit de l'Homme :

 

1 Thessaloniciens 5:23 : Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !

 

L’âme est attachée au corps physique. C'est le siège des émotions. L'âme cherche à satisfaire diverses envies charnelles, bonnes ou mauvaises aux yeux de Dieu.

Lorsque l'individu n'est pas né de nouveau, son esprit est en "cohérence" avec son âme et son corps. Il obéit alors à ses propres lois ou à celles de la société, en agissant en fonction de ce qu'il trouve être bon à ses propres yeux.

L'être humain né de nouveau, passe par une grande transition, afin que tout son être (âme, esprit, corps), soit totalement soumis non plus à son propre jugement, mais à celui de Dieu.

C'est alors qu'on parle d'iniquité. L'iniquité est le caractère de tout ce qui est contraire à la volonté et à la justice de Dieu. Il existe des choses légales et morales aux yeux des Hommes, mais contraires à la loi de Dieu. C'est en cela que le né de nouveau choisira toujours de suivre Dieu en dépit du bon sens naturellement "humain" et des lois votées.

 

Aussitôt que l'on reçoit l'Esprit-Saint, deux camps se forment en nous-mêmes :

 

Romains 8:7 : car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu'elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas.

1 Corinthiens 2:14 : Mais l'homme animal ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge.

 

 

Notre esprit appartient désormais à Dieu. L'Esprit (Saint-Esprit) qui est en liaison directe avec l'esprit (humain), a chassé toutes les influences de l'Ennemi de ce domaine. C'est pour cette raison qu'on parle d'être nés de nouveau.

 

Jean 3:7 : Ne t'étonne pas que je t'aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau. Ces influences vont alors coloniser le reste de l'être, à savoir l'âme et le corps.

 

Jean 4:24 : Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.

 

 

Le croyant est ainsi appelé à l'action, c'est à dire à chasser l'ennemi de son âme et par extension de sa chair, en maîtrisant ses mauvais penchants.

 

Matthieu 16:23 : Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : - Arrière de moi, Satan ! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

 

Nous devons mener ces batailles dans le Seigneur, c'est à dire en priant et en faisant preuve de vigilance au quotidien (veillez et priez l'esprit est bien disposé mais la chair est faible). Dans sa lettre aux Galates, Paul nous expose les péchés qui viennent de notre âme (chair) et l'action de Dieu en nous (Esprit)


Notre chair liée à l’âme

Notre esprit lié à l’Esprit

Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.

Galates 5:19-21 

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n'est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.

Galates 5 :22-25


Chaque fois que nous avons envie de faire le bien, de nous réconcilier avec un offenseur, et encore toutes les choses qui concernent la volonté et la justice de Dieu, la Parole nous dit que cela vient de l'Esprit de Dieu qui enseigne ces choses à notre esprit.

 

Jacques 1:17 : toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

Jean 14:26 : Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

 

C'est cette petite voix au fond de nous qui nous guide toujours  vers le bien. Libre à nous l'écouter ou de nous rebeller. Car les Écritures parlent d'attrister l'Esprit (Éphésiens 4:30) et même de l'éteindre (1 Thessaloniciens 5:19).

Nous devons faire grandir l'Esprit, pour taire la voix de l'âme et la soumettre, pour qu'elle fasse elle aussi la volonté de Dieu.

 

Voilà comment cela fonctionne souvent :

Face à une offense, l'Esprit de Dieu communique à notre esprit :

- Pardonne, va de l'avant, laisse entre les mains de Dieu, ne te venge pas toi-même

Tandis que notre âme nous répond :

- Non venge-toi, sinon on te prendra encore pour un faible, un naïf, montre qui tu es, tu es ridicule avec ta volonté de vouloir faire le bien, personne n'y prête attention

 

David aurait répondu et répété inlassablement : - Mon âme tu dois pardonner !

 

Il est de notre pouvoir de taire l'une des deux voix , et c'est ce que la Bible nous demande de faire lorsque Jésus dit par exemple : efforcez-vous !

 

Éphésiens 4:30 : N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.

Luc 13:24 : Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas.

 

 

Cela n'est pas automatique, contrairement à ce que beaucoup croient, mais il faut du temps (expérience), des efforts (exercices), de l'expérimentation (usage) ! Cela signifie que chaque chose doit être impérativement comme un exercice et si nous réussissons dans les petites choses, nous parviendrons aux grandes. Et c'est à cela que Dieu est attentif dans nos vies (Matthieu 25:21).

 

Hébreux 5:13-14 : Or, quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.



Notre bataille contre le péché, consiste d'abord à chasser les mauvaises pensées car elles nous conduisent aux mauvaises actions.

 

Zacharie 7:10 : (...) , Et ne méditez pas l'un contre l'autre le mal dans vos coeurs.

Matthieu 15:19 : Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

 

Jésus oppose très clairement l'esprit à la chair, dans le livre de Matthieu. Puis, il nous communique ici deux principaux outils : La vigilance et la prière !

 

Matthieu 26:41 : Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

Philippiens 4:13 : Je puis tout par celui qui me fortifie.

 

La Parole nous exhorte à ne pas installer les ténèbres en nous.

 

Hébreux 12:15 : Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés

 

Dans ce passage de la lettre de Paul aux éphésiens, il nous explique clairement que nous devons écouter notre esprit et pas notre âme.

 

Éphésiens 4:20-23 : Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l'avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c'est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence

 

1 Timothée 4:8 : Exerce-toi à la piété; car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.

 

Romains 13:14 : Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.

 

1 Pierre 2:11 : Bien-aimés, je vous exhorte, comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l'âme.

 

1 Jean 2:1 :Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.

 

Au final la Parole nous enseigne que la victoire est déjà acquise pour celui qui accepte de combattre !

 

Romains 8:1 : Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.

 

Il est donc impossible pour celui qui combat sincèrement dans le Seigneur de ne pas remporter cette victoire, or tous les chrétiens, ne sont pas "en Jésus" car marchant encore selon leurs convoitises.

 

Luc 6:46 : Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?

Jacques 4:7 : Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

 

Ainsi nous achevons de faire ce que la Bible nous demande, à savoir offrir notre "être tout entier" (corps, âme, esprit), à Dieu.

 

 

Deutéronome 18:1 : Tu seras entièrement à l'Éternel, ton Dieu.

Romains 12:1 : Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.



A la fin de sa vie, nous observons Paul qui a combattu jusqu'au bout et qui a remporté sa victoire. Il est passé de l'enfant spirituel, à l'homme fait, il a fallu toute une vie de combat, de discipline et de foi.



 

Hébreux 10:26-27;29 : 26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, 27 mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles. 29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce?

 

Retour sur Informations

 

Formulaire de Contact
Liens utiles
Qui sommes-nous ?